Home

L’air de votre véhicule est pollué !!!

La santé on doit s’en occuper AVANT qu’il soit trop tard !!

La voiture est le premier mode motorisé de déplacement, et plus encore que les logements, la voiture est un lieu clos et confiné dans lequel les polluants se concentrent. La qualité de l’air y est ainsi moins bonne qu’à l’extérieur.

L’automobiliste est ainsi la première victime de la pollution de l’air : dans l’habitacle, on estime que les concentrations de polluants sont 4 à 6 fois plus élevées que dans la rue.

 

Une solution existe pour se protéger de cette pollution :

Le filtre d’habitacle à charbon actif !!!

Le filtre d’habitacle

Le filtre d’habitacle est le rempart entre l’air extérieur et l’air intérieur du véhicule.

  • C’est le premier composant de la boucle de ventilation
  • Il est le passage principal du flux d’air (vitres fermées)

SANTÉ

Le filtre d’habitacle à charbon actif forme un rempart contre les polluants et les allergènes présents dans l’air extérieur : particules fines et ultrafines, pollens, gaz irritants et nocifs (ozone, benzène, dioxydes d’azote, monoxyde de carbone…).

CONFORT

Le charbon actif présent dans le filtre absorbe les molécules liquides ou gazeuses à l’origine des mauvaises odeurs. Il permet également de capter les composés organiques volatiles (aussi appelés COV), dont la propagation entraîne odeurs nauséabondes et problèmes de salubrité.

SÉCURITÉ

Directement lié aux performances des systèmes de chauffage, de climatisation et de distribution d’air, le filtre d’habitacle permet un désembuage et un dégivrage optimaux et contribue ainsi au confort visuel et à la sécurité de l’automobiliste.

3 couches pour un air pur !!

Le filtre à charbon actif est composé de 3 couches de matériaux. Placé à l’entrée du système de ventilation, il permet de retenir une grande partie des polluants et allergènes susceptibles de dégrader la qualité de l’air intérieur du véhicule et de provoquer des effets sanitaires indésirables pour ses occupants.

LE PRÉFILTRE

Composé de fibres, le préfiltre retient les poussières, suies et autres particules de plus grande taille et empêche la prolifération de bactéries et de moisissures, néfastes pour la santé.

LA COUCHE FILTRANTE

Cette couche composée de microfibres permet de filtrer les pollens et les particules fines, cause fréquente d’irritation des voies respiratoires et de bronchites. Les particules ultrafines sont reconnues pour être les plus dangereuses : du fait de leur très faible diamètre, celles-ci pénètrent profondément dans les alvéoles pulmonaires et peuvent passer dans la circulation sanguine, pouvant ainsi occasionner des pathologies cardio-vasculaires et respiratoires chez les personnes les plus sensibles.

LE CHARBON ACTIF

Le charbon actif est connu pour purifier l’air en absorbant les gaz polluants et les mauvaises odeurs liées notamment aux bactéries et aux émanations d’échappement, grâce à sa structure très poreuse.

La fonction du filtre d'habitacle est donc essentielle au confort et à la santé du conducteur et des passagers !

Il existe plusieurs gammes de filtres d’habitacle, vous pouvez retrouver également un filtre à pollen simple, qui protège principalement du pollen et d’autres particules, il est de couleur blanche. A noter que lorsque votre voiture est équipée d’un filtre à pollen, il est possible de le remplacer par un filtre au charbon actif pour se protéger des gazs et des odeurs.

La sécurité

Les signes d’usures

Il n’y a pas de témoin d’usure et son usure n’est pas directement visible, mais certains signes peuvent vous alerter :

  • Une odeur désagréable se fait sentir lorsque vous mettez en marche la climatisation ou la ventilation (des bactéries et des moisissures se sont formées dans les conduits et le charbon actif ne joue plus son rôle d’absorbeur de molécules et de purificateur) ;
  • Le désembuage des vitres par temps froid ou humide est long et peu efficace (les impuretés se sont accumulées entre les fibres du filtre et bloquent la ventilation et le renouvellement de l’air dans l’habitacle) ;
  • La climatisation perd de sa puissance, avec possibilité de casse du système de climatisation.

Les conséquences

Impact éventuel sur la santé des automobilistes

Nous respirons dans l’habitacle automobile un air chargé de toutes les substances toxiques accumulées :

  • Bactéries ;
  • Gaz irritants : Monoxyde de carbone, Ozone, Dioxyde d’azote et Dioxyde de souffre ;
  • Pollens allergisants
  • Particules fines : Poussières Industrielles, Urbaines, Trafic Routier (combustion, abrasion) ;

Ces dernières sont particulièrement nocives car elles migrent profondément dans les poumons, jusqu’aux alvéoles.

La fatigue, les vertiges, les maux de tête, le nez qui coule, les éternuements répétés qui entraînent une baisse de vigilance du conducteur.

Les problèmes respiratoires, toux régulière, bronches irritées, qui peut fragiliser les personnes les plus sensibles et provoquer des crises d’infection respiratoires et cardio-vasculaires aigües.

Certaines particules fines sont particulièrement nocives car elles migrent profondément jusqu’aux alvéoles des poumons.

Le saviez vous ? Des éternuements à une vitesse de 80 km/h = un parcours à l’aveuglette sur 25 mètres !!

Impact sur la sécurité du véhicule et de ses passagers

  • Une visibilité réduite du fait d’une buée ayant du mal à disparaître avec un système de désembuage moins efficace = des risques d’accidents.
  • Filtre colmaté = moins d’air frais
  • Risque prématuré de casse des systèmes de climatisation et de ventilation

 

La pollution présente dans les véhicules

La pollution dans les véhicules automobiles est une réalité :

  • l’environnement extérieur (le trafic routier) / pénétration de polluants provenant de l’extérieur,
  • l’habitacle automobile : un milieu clos / confiné
  • le temps passé (pour un francilien en moyenne 78 minutes par jour, enquête STIF jv 2013)
  • l’environnement intérieur de la voiture générateur de polluants notamment biologiques …

Il est donc primordial de se préoccuper de la qualité de l’air dans les véhicules automobiles, et de prendre des mesures préventives et curatives afin de protéger les automobilistes et leurs passagers.

Tailles des particules de pollution, PM10 PM2,5 et PM1

Entretient & Coût

Pour éviter les désagréments liés à un filtre encrassé, il convient de changer régulièrement votre filtre d’habitacle, en fonction de l’usage du véhicule

Idéalement, cette opération peut être accompagnée d’un nettoyage des conduits et du système de climatisation.

Jours

Kilometres

Le changement du filtre d’habitacle est relativement simple et rapide. Vous pouvez demander conseil à votre réparateur habituel ou le changer vous-même.

Le filtre d’habitacle peut se trouver à plusieurs endroits : dans le compartiment moteur sous les essuie-glaces, sous la boîte à gants ou proche de la pédale d’accélérateur etc. La solution la plus simple pour ne pas perdre de temps est de regarder sur le manuel d’utilisation du véhicule ou la revue technique.

Les fabricants de filtres d’habitacle fournissent la notice de montage soit sur leurs produits soit sur leur site internet.

Temps de montage : 15′ – 20′ – 30′

Peugeot 206
24€ – 29€

Renault Espace IV
40€ – 59€

Citroën C3 II
26€ – 50€

Peugeot 208
33€ – 43€

Toyota Yaris III
48€ – 52€

Volkswagen Golf VII
20€ – 31€